Depuis toujours, dans notre société, les mamans ont reçu des messages leur disant qu’elles sont pourvues naturellement d’un instinct maternel. En résumé, quoiqu’il arrive, la Maman aura un don pour l’éducation de son enfant qu’elle l’aimera forcément. Mais être Maman demande des compétences. Est-il inné de connaître la façon de nourrir l’enfant, de savoir comment l’éduquer, de connaître ses besoins intellectuels, affectifs… ?

Bien évidemment, nos moitiés n’ont pas naturellement ces connaissances. Comme tout métier, les compétences viennent avec le temps et l’expérience, et ce bien que votre moitié soit une femme… Il y a une grosse différence entre l’amour maternel qui est naturel et le savoir pour bien s’occuper de son nouveau-né. Cet amour maternel peut venir subitement ou se construire dans le temps.

L’événement d’être parent peut être perçu comme le démarrage d’un nouveau projet où nous ne connaissons rien ou très peu de choses où nous ne savons pas vraiment par où commencer. Lorsque le bébé est arrivé, la maman peut se sentir incompétente et éprouver une certaine rancune pour ce nouveau-né qu’elle aime pour tout le reste. C’est vrai, avec son instinct maternel, elle ne peut que réussir !

Rassurons-nous normalement avec l’aide du papa et le temps nécessaire pour avoir les nouvelles « compétences » la rancune devrait disparaître.

Le papa ne doit pas hésiter à se montrer rassurant et être à l’écoute de la maman qui peut se sentir au début incompétente. Le fait que la maman voit cette nouvelle responsabilité ne reposant plus uniquement sur ses épaules, mais qu’elle est partagée, lui apportera un immense soulagement. Mais est-ce facile pour les papas ?

Il arrive que le père ait une certaine distance avec son bébé, cela peut être très regrettable. Dès le départ, même au moment de la grossesse, le Père occupe un rôle très important  dans la construction de la famille. Mais cela n’est pas forcément facile également pour les papas, car être un bon papa peut être également un « métier ». Comme pour les mamans, les papas n’ont pas d’instinct paternel leur permettant de tout connaître de façon innée. Cette peur, ce manque de confiance, tout à fait normale au départ, peuvent être une raison de la distance au début entre le papa et le bébé.  Par exemple, au début, sans expérience, personne ne sait tenir un enfant dans ses bras.

La communication dans le couple peut être donc un élément très important. Dans ce nouveau métier de parents, où chacun démarre de zéro, les 2 parents doivent s’impliquer, tous les deux, afin de progresser ensemble. De plus, il est difficile de se sentir proche d’un enfant dont nous n’avons pas suivi l’évolution, que nous n’avons jamais tenu dans nos bras, que nous n’avons pas vu gazouiller ou rire…

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

Recevez vos fiches du parent serein et une réduction de 10% sur la boutique !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.