L’haptonomie est la science de l’affectivité, discipline fondée par le psychothérapeute Frans Veldman. Elle consiste à accompagner les couples durant la grossesse. Elle vise également à tisser les premiers liens affectifs entre les parents et l’enfant.

l’haptonomie pré-natal

L’accompagnement des couples dans le cadre de l’haptonomie peut débuter dés la 14éme semaines de grossesse jusqu’à la 26éme semaine de grossesse. Les séances d’haptonomie consistent à accompagner les futurs parents, à créer et à entrer tactilement dans un lien affectif avec leur enfant dans le « giron » de la maman.

Grâce au contact via l’haptonomie, les parents vont apprendre à communiquer avec leur enfant, d’une manière qui développe des interactions auxquelles il participe activement. Ces séances vont également permettre au papa de trouver sa place et sa confiance auprès de son enfant in utéro. De son côté le bébé perçoit très tôt ces échanges. Plus les échanges sont chargés d’affectivité, plus le bébé se sent en sécurité, en confiance, apaisé afin qu’il pusse s’épanouir. L’haptonomie a pour fondement le sens du toucher.

L’haptonomie est une approche affective qui permet donc :

  • Pour la femme de vivre son giron et ainsi créer le berceau dans lequel grandit l’enfant pendant la grossesse. L’haptonomie permet donc de préparer et de vivre la voie de la naissance.
  • Pour l’homme, de créer un lien affectif avec son enfant dés les premières semaines de grossesse, d’accompagner sa femme dans le ressenti de son giron, de la grossesse, jusqu’à la naissance.
  • Cela permet donc de créer ensemble, pour l’enfant, un climat de bien-être, de sécurité en vivant de l’amour de ses parents.
  • Se mettre à l’écoute
  • Optimiser le port de l’enfant dans le giron maternel
  • De vivre déjà l’amour avec son enfant et de reconnaître sa vie, dés le début de son existence.

Nous parlons souvent de l’haptonomie pré-natal, mais il est important de ne pas oublier l’haptonomie post-natal qui a toute sa place. L’oublier serait synonyme de rupture pour l’enfant qui était bien accompagné dans le giron de sa mère lors de l’haptonomie pré-natal.

l’haptonomie post-natal

En général, il y a trois séances en post-natal :

  • Pendant le premier mois de l’enfant.
  • Pendant le troisième mois de l’enfant.
  • Durant  le sixième mois ou le neuvième mois de l enfant.
  • Il peut y avoir une quatrième séance après 1 ou 2 mois des premiers pas pour l’enfant. Cette phase des premiers pas est importante pour l’enfant ayant un nouveau rapport avec l’espace qui l’entoure.

Elles permettent au couple de se trouver du temps et de faire perdurer le contact affectif entre eux après l’arrivée du nouveau né qui bouscule la vie du couple. Le papa va être là auprès de sa femme notamment pour l’aider à retrouver sa féminité et l’aider à surmonter le syndrome du “Baby Blues”.

C’est aussi des moments pour accompagner les parents à être avec leur enfant dans un contact sécurisant et enveloppant dans un monde où tout est nouveau pour l’enfant. La place accordée à l’écoute de l’enfant, du papa, et de la maman est primordiale.

Article réalisé en collaboration avec Audrey Baudot, psychologue clinicienne diplômée de la faculté Paris X, Haptonomie pré et post natal.

Vous pouvez penser aussi à l’hypno-natal qui peut permettre également de mieux vivre la grossesse.

Découvrez nos coachings pour un quotidien plus serein

 

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

Recevez vos fiches du parent serein et une réduction de 10% sur la boutique !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.